Actualités régionales

C'est déjà la pré-rentrée à l'université de Montpellier

21 août 2019 à 11h35 Par Loïc Tournier
Frédérique Vidal et Sibeth Ndiaye dans un amphithéâtre de la faculté de pharmacie à Montpellier
Crédit photo : Loïc Tournier

La ministre de l'enseignement supérieur de la recherche et de l'innovation, Frédérique Vidal était hier à la faculté de pharmacie de Montpellier pour la pré-rentrée de PACES.

Déplacement ministériel hier à Montpellier. Frédérique Vidal a d'abord assisté à une partie d'un cours de tutorat d'étudiants en première année de santé. La ministre a ainsi mis en avant l'importance de la relation entre anciens et nouveaux étudiants lorsque ces derniers entrent à l'université. 

Frédérique Vidal 

Accompagnée de Sibeth Ndiaye, elle s'est ensuite rendue au service des inscriptions de la faculté de pharmacie puis au crous. En marge de cette visite, la ministre a annoncé une revalorisation des bourses sur critères sociaux de 46 millions d’euros pour l’année 2019-2020. D'autres mesures pour cette année universitaire 2019/2020 vont être mis en place. 

Nouveautés rentrée

Le casse-tête des études PACES

Pendant ce temps, les étudiants finalisent leur inscription. C'est le cas de Florient qui rentre en première année de PACES. Il s'attend à une grosse charge de travail.

Rentrée étudiant

En 2018/2019, près de 3000 étudiants étaient inscrits en PACES à Nîmes et Montpellier. Au final 1000 n'ont pas passé le concours. Pour cette année, il y aura 546 places de disponibles pour passer en 2ème année. Elles sont réparties entre médecine, pharmacie, odontologie et sage femme. À la rentrée 2020, le numérus clausus sera supprimé. Mais, le quota d’étudiants admis en deuxième ou troisième année sera désormais déterminé par les universités et les agences régionales de santé.