Actualités régionales

Coronavirus, quelle est la situation dans nos départements à l'heure du déconfinement ?

11 mai 2020 à 11h26 Par Alexis Vivier
Point sur la situation de l’épidémie dans nos régions après 55 jours de confinement.
Crédit photo : ARS Occitanie

l’Agence régionale de santé recense aujourd’hui un total de 7 416 tests positifs Covid-19 dans notre région, 439 hospitalisations en cours (dont 105 en réanimation) et 454 décès en établissements de santé. 2 425 patients ont pu regagner leur domicile après leur passage en établissement hospitalier.

Bilan de nos Départements

Hérault

114 décès 65 hospitalisations dont 19 en réanimation, 229 retour à la maison

Gard

77 décès 97 hospitalisations dont 20 en réanimation, 607 retour à la maison

Aude

55 décès 20 hospitalisations dont 4 en réanimation, 190 retour à la maison

Lozère

1 décès, aucune hospitalisations, 20 retour à la maison

Pyrénées-Orientales

34 décès 9 hospitalisations dont 0 en réanimation, 267 retour à la maison

Vaucluse

30 décès 50 hospitalisations dont 3 en réanimation, 205 retour à la maison

Déconfinement et vie quotidienne

La sortie du confinement s’organise progressivement à partir d’aujourd’hui. Depuis le 7 mai, la carte nationale distingue chacun des départements qui bascule en catégorie rouge, là où circulation du virus est élevé. Ou alors en verte, avec une circulation limitée du virus. Une seconde phase commence, elle s’étendra normalement jusqu’au 2 juin. Retrouvez l'infographie du plan de déconfinement qui répond aux questions pratiques de la vie quotidienne pendant cette période, les infos pratiques de l’ARS concernant la vie sociale et activités, déplacements, commerces, écoles et crèches, transports ou encore le sports.

 

Déconfinement sans relâchement

Après 55 jours de confinement, une phase progressive de reprise d’activité débute mais prudence ! L’épidémie est toujours active et évolutive.  Il faut poursuivre nos efforts pour la freiner au maximum rappel l’ARS Occitanie. Nous devons rester mobilisés et solidaires pour freiner la circulation du virus et continuer à appliquer les gestes barrières pendant plusieurs semaines encore. Petit rappel de ces gestes : réduire le nombre de nos contacts, respecter une distance d’un mètre avec nos interlocuteurs et porter un masque grand public lorsque cette distance ne peut être respectée ou dans certains espaces publics.

Les personnes âgées ou atteintes de pathologies chroniques sont appelées à la plus grande prudence, plus que jamais. Le déconfinement présente un vrai risque pour cette population. Selon les chiffres et analyse des autorités sanitaire et gouvernementales, les efforts du confinement ont été efficaces, mais il faut continuer à agir collectivement pour nous protéger encore du virus.