Actualités régionales

Derby Nîmes-Montpellier : le bras de fer des supporters

28 janvier 2019 à 14h27 Par Léo Fichou
"Tous à Nîmes"
Crédit photo : DR

Dimanche, le Nîmes Olympique reçoit le Montpellier Hérault Sport Club. Un derby, sous tension. La préfecture du Gard a décidé d'interdire le déplacement des supporters de Montpellier. Une décision qui fait parler, notamment dans l'Hérault. Malgré l'interdiction, les supporters comptent bien se rendre à Nîmes...

En Ligue 1 de football, dimanche à 15h, Nîmes reçoit Montpellier. Ce derby entre le Nîmes Olympique et le Montpellier Hérault Sport Club risque d'être moins animé que le précèdent, à Montpellier. Car cette fois, les supporters héraultais n'auront pas le droit de faire le déplacement au Stade des Costières. Cntrairement à l'aller, où les supporters gardois avaient pu se rendre au Stade de la Mosson. Récit des décisions et des prises de parole autour du derby entre Nîmes et Montpellier.

 

Vendredi - 11h00

La préfecture du Gard n'a pas encore pris de décision quant au déplacement, ou non, des supporters montpelliérains à Nîmes dimanche. Mais les ultras de Montpellier ont pris les devants avec un communiqué : "TOUS À NÎMES". Avec ou sans l'accord de la préfecture, ils seront présents au Stade des Costières pour assister au derby.

 

Vendredi - 16h45

Réaction immédiate de la préfecture. Seulement cinq heures après la sortie du communiqué des supporters de La Paillade, la préfecture du Gard décide d'interdire leur déplacement à Nîmes. 

"Dimanche 3 janvier à 15 heures, au stade des Costières, se tiendra un match de championnat de France de football de Ligue 1 Conforama entre le Nîmes Olympique et le Montpellier Hérault Sport Club. Compte tenu de l’antagonisme qui oppose les supporters respectifs de ces deux équipes, et des incidents s’étant déroulés au match aller, toute personne se prévalant de la qualité de supporter du MHSC ou se comportant comme tel, ne pourra accéder au stade des Costières à Nîmes ni de circuler ou stationner sur la voie publique du samedi 2 février 2019 à compter de 20 heures jusqu’au dimanche 3 février 2019 minuit.

Le non-respect des dispositions de l’arrêté préfectoral constitue un délit passible de 6 mois d’emprisonnement et 30 000 euros d’amendes. Les contrevenants s’exposent, en outre, à des interdictions administratives de stade. D’une manière générale, le préfet du Gard appelle chacun à la responsabilité pour garantir le bon déroulement de cette rencontre sportive. Les moyens de police sur le terrain sont renforcés afin de prévenir toutes difficultés."

 

Dimanche - 17h00

Scène inhabituelle en conférence de presse. Après la victoire de son équipe face à Caen (2-0), Laurent Nicollin décide de prendre la parole face aux journalistes présents en salle de presse. Le président du MHSC est venu parler de "l'incompréhension du Montpellier Hérault sur le fait que ses supporters ne soient pas acceptés au stade de Nîmes la semaine prochaine".

Laurent Nicollin a donc clairement pris position pour la présence de supporters montpelliérains et précise que le club va tout mettre en oeuvre pour "que nos supporters, même si c’est en comité restreint, encadré pour éviter les débordements, ce que voudra la préfecture, puissent venir. Il n’est pas normal que nos supporters ne puissent pas venir nous soutenir à Nîmes, comme les supporters nîmois ont pu le faire au mois de septembre."

 

Dimanche - 22h30

Les supporters de Montpellier sortent un second communiqué. Ils estiment être "400 à être prêts à se rendre aux Costières quoi qu'il advienne". Les ultras expliquent vouloir discuter et trouver un accord en expliquant que "la balle est dans le camp de la préfecture du Gard". Ils estiment qu'il est "inconcevable de priver un peu de son devoir" : supporter son équipe. 

 

Lundi - 06h00

Dony, ultra montpelliérain, était notre invité sur RTS ce lundi matin. Il a, une fois de plus, expliqué l'envie des supporters du MHSC de se rendre aux Costières dimanche, avec ou sans l'accord de la préfecture gardoise. Il a également rappelé qu'ils étaient prêts à discuter avec Didier Lauga, le préfet du Gard.

Dony, supporter montpelliérain

 

Mercredi - 14h30

Le derby sera lancé... En 16èmes de finale de la Coupe Gambardella, les U19 du Nîmes Olympique accueillent les U19 du Montpellier Hérault Sport Club. Un derby avant l'heure, entre les équipes jeunes des deux clubs. Coup d'envoi de la rencontre à 14h30 à La Bastide.