Actualités régionales

Environnement : les bons gestes à adopter pour une conduite écolo

16 novembre 2020 à 08h35 Par Corentin Aubry
Tous les lundis à 8H30, retrouvez une chronique dédiée à l'environnement et à l'écologie avec Corentin.
Crédit photo : Illustration

La voiture, quelle que soit sa fabrication et sa source d’énergie, est un outil de transport qui a un impact sur l’environnement. Si tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir des véhicules plus récents et moins polluants, tous les conducteurs peuvent se mettre à l’éco-conduite, un comportement citoyen qui limite le risque d’accident, diminue les dépenses, et réduit la pollution.

Veillez au bon entretien de la voiture

Saviez-vous qu’un véhicule mal entretenu peut entraîner une surconsommation de carburant pouvant aller jusqu’à 25 % ? En plus de réduire la consommation, un entretien régulier permet de prévenir l’usage de certaines pièces et donc d'éviter de lourdes réparations. Veillez donc à faire vérifier votre véhicule à votre garagiste afin que votre voiture fonctionne de manière optimale. De votre côté, surveillez le niveau d’huile, l’état des filtres, et jetez régulièrement un œil sur vos pneumatiques : un pneu sous-gonflé peut augmenter la consommation de carburant de plus de 10 %.
Enfin, supprimez toutes les charges inutiles, comme les galeries de toit et les portes-bagages, qui alourdissent votre véhicule et donc, votre consommation.

Adoptez une conduite apaisée

Sur la route, essayez de rouler au maximum à bas régime. En plus d’une conduite souple et une vitesse stable, donc moins d’accélérations brusques et de freinages brutaux, votre consommation de carburant diminue drastiquement : une conduite agressive fait grimper la facture, 4 € de dépenses inutiles et 7 kg de CO2 pour 100 km selon l’ADEME, l’agence de la transition écologique.
En été, n’abusez pas de la climatisation, qui génère en moyenne 15 % de CO2 supplémentaire. Exception faite d’une conduite à grande vitesse, notamment sur l’autoroute : pour des raisons d’optimisation de l’aérodynamisme du véhicule, il est moins énergivore de mettre légèrement la climatisation que de laisser les vitres grandes ouvertes.
Concernant la vitesse, si vous n’êtes pas pressés, n’hésitez pas à lever le pied : 10 km/h en moins, ce sont 5 litres en moins sur une distance de 500 km…
Enfin, un vieux réflexe à abandonner pour beaucoup d’entre nous, laisser tourner le moteur de sa voiture si on s’arrête plus de 20 secondes : contrairement aux idées reçues, éteindre puis rallumer un moteur ne consomme pas plus que de le laisser tourner au ralenti.

}) });