Actualités régionales

Féminicide : Ramon Cortès jugé en appel à Montpellier

06 juillet 2020 à 13h26 Par Loris Galofaro
Rosine Roig, exécutée en 2013 à Ortaffa, dans les Pyrénées-Orientales.
Crédit photo : DR

Le début du procès en appel de Ramon Cortès ce lundi, aux assises de Montpellier. L'homme est accusé d'avoir exécuté son ex-femme Rosine Roig en 2013 à Ortaffa, dans les Pyrénées-Orientales.

Son procès en appel a débuté ce matin, devant la cour d'assises de Montpellier. Ramon Cortès, aujourd'hui âgé de 57 ans, compararaît pour avoir assassiné son ex-femme, Rosine Roig, d'une balle en pleine tête en 2013 à Ortaffa, près de Perpignan. Il n'avait pas supporté, à l'époque, la fin de leur relation. Mais, l'accusé ne s'est pas présenté à l'audience ce matin. En fuite, il a été interpellé à Villeneuve-lès-Avignon, dans le Gard. Il devrait comparaître dans l'après-midi.

Remis en liberté pour un délai trop long

Son procès s'annonce sous tension. Ramon Cortès avait été remis en liberté en janvier dernier, un peu plus de trois ans après sa condamnation à 30 ans de réclusion criminelle. Son avocat, Jean-Marc Darrigade avait fait valoir que le délai entre le début de la détention et la date du procès de son client en appel (programmé initialement en avril) avait dépassé deux ans. Le procès a donc débuté aujourd'hui et devrait durer cinq jours.