Actualités régionales

Infirmière expulsée : le couple de propriétaires héraultais relaxé

30 juin 2020 à 10h20 Par Loris Galofaro
Mélina Florès, infirmière au CHU de Montpellier.
Crédit photo : DR

L'affaire avait fait beaucoup de bruit à l'époque et provoqué l'indignation générale. Une infirmière en réanimation du CHU de Montpellier avait été contrainte de quitter son logement de Montarnaud. Le couple de propriétaires avait peur d'être contaminé par le Coronavirus, le dossier a été jugé hier. Et c'est la quasi-relaxe qui a été prononcée.

Mélina Florès, l'infirmière avait installé ses proches dans le logement en question... ce qui a déclenché le conflit. Elle accusait le couple d'avoir coupé l'eau chaude, le chauffage, la télé et d'avoir proféré des insultes. Finalement, une sanction légère, avec une seule charge retenue pour dégradation de la part de la propriétaire soit une amende de 50 euros. Le parquet avait pourtant requis 3 mois de prison avec sursis, 2.000 euros d'amende plus 300 pour dégradation contre la femme, un mois avec sursis pour son mari. Les propriétaires qui contestaient la version de Mélina sont depuis régulièrement insultés et un tag les traitant de nazis a été inscrit sur leur maison.