Actualités régionales

Jean Castex: un catalan à Matignon pour la fin du quinquennat

03 juillet 2020 à 15h00 Par Laurent Aubry
Crédit photo : gouvernement.fr

Le maire de Prades (Pyrénées-Orientales), a été nommé premier ministre suite au départ d'Edouard Philippe

Largement réélu maire de la commune au mois de mars, désigné dans la foulée "Monsieur déconfinement" du gouvernement, il vient d'être nommé premier ministre pour assurer justement la conduite des affaires pour la période post-Coronavirus. Jean Castex, 55 ans, homme de droite, ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous Nicolas Sarkozy, compte aussi des alliés à gauche. Il doit désormais constituer le nouveau gouvernement, avant le prochain Conseil des ministres mercredi. Sans doute bien avant, peut-être dès ce week-end. Jean Castex a réservé sa première déclaration aux habitants de la commune de Prades. Il a affirmé mesurer "l'immensité de la tâche qui l'attend". Tout en soulignant qu'il a été "puissamment aidé par l’expérience acquise à leur côté en tant que maire et par le fort soutien démocratique manifesté depuis longtemps". Enarque, Jean Castex est passé notamment par la préfecture du Vaucluse, et il a été élu au Conseil régional du Languedoc-Roussillon et au Conseil départemental des Pyrénées-Orientales.

La réaction de Carole Delga à cette nomination

La présidente de la Région Occitanie s'est exprimée via un communiqué

"Je connais bien Jean Castex pour qui j'ai une haute estime. C'est un homme de qualité, un grand serviteur de l'Etat, un haut fonctionnaire compétent et un élu local reconnu, que ce soit en tant que maire de Prades ou président de la Communauté de Communes Conflent Canigó. Je lui souhaite pleine réussite dans ses missions et me tiens prête à travailler avec lui dans un partenariat constructif. Nous avons encore très récemment échangé sur des projets locaux. J'espère, compte tenu de ses expériences, que les territoires seront mieux pris en compte. Nous en avons particulièrement besoin, dans le contexte de crise que nous connaissons et qui nécessite la mobilisation de tous. »