Actualités régionales

L'Hérault se mobilise contre la pollution plastique

05 juillet 2019 à 16h24 Par Loïc Tournier
Christophe Morgo et Pierre Bouldoire ont inauguré le poisson glouton à Frontignan.
Crédit photo : Léo Fichou

Quatre "poissons gloutons" sont installés par le département de l'Hérault sur le littoral, à La Grande-Motte, Frontignan, Agde et Vendres. Le but? Faire barrage au plastique en Méditerranée.

Le département de l'Hérault se mobilise contre la pollution. Avec les poissons gloutons, l'objectif est de faire totalement disparaitre le plastique en Méditerranée. Ainsi, ce sont 4 poissons collecteurs qui sont installés tous les 25km sur la côte héraultaise. La Grande-Motte et Frontignan la Peyrade, sont les deux premières communes à bénéficier de cette invention. Agde et Vendres suivront.

Tout l'été, les villes concernées assureront le collecte et le recyclage des déchets plastiques contenus dans le poisson glouton. Un poisson qui sera auparavant rempli par les touristes et locaux. Ces derniers y jetteront les déchets plastiques qui leur appartiennent ou ceux qu'ils trouvent sur la plage ou dans la mer. 

 

Une opération nécessaire ! Aurjoud'hui la moitié des déchets produits par les Français sont en plastiques, et 70% des emballages plastiques sont jetés dans la nature. A ce rythme, en 2050 il y aura plus de plastiques dans l'eau que de poissons...

 

Une tournée "Ap'Hérault plage"

En parralélle de l'installation de ces quatre poissons gloutons, le département de l'Hérault organise une grande tournée Ap'Hérault plage. L'objectif de cette tournée : mobiliser le plus grand nombre de voyageurs, vacanciers, touristes et locaux pour assurer un développement harmonieux du littoral héraultais. Plus de 50 animations sont proposées : environnement, santé, sport,... Les vacanciers vont pouvoir, de juillet à septembre, adopter les petits gestes pour de grandes vacances. De nombreuses dates sont déjà programmées pour la tournée "Ap'Hérault plage".