Actualités régionales

La lutte contre la cabanisation ne faiblit pas dans l'Hérault

15 janvier 2020 à 09h19 Par Loris Galofaro
340 constructions illégales détruites dans l'Hérault depuis 2012.
Crédit photo : Mairie de Villeneuve-les-Béziers

La lutte contre la cabanisation ne faiblit pas. Pendant des décennies, les constructions sans autorisation se sont multipliées dans la région. 340 bâtiments illégaux ont été démolis depuis 2012.

340 démolitions depuis 2012

En novembre dernier, six nouvelles communes héraultaises ont rejoint les 37 qui ont déjà signé la charte départementale de lutte contre la cabanisation. Un phénomène qui s'est stabilisé sur le littoral ces dernières années, mais qui se développe désormais dans l'arrière-pays. Depuis le 1er janvier 2012, 690 décisions de justices ont été rendues, 536 propriétaires condamnés à la remise en état des lieux et 340 démolitions ou enlèvements ont été réalisés. Mais, avant d’en arriver là, des accords sont trouvés dans la plupart des cas avec les propriétaires. Raphaël Balland le procureur de la République de Béziers.

Avant destruction

L'outil dématérialisé LUCCA en 2020

Cette année, un outil dématérialisé va être déployé notamment pour sécuriser la rédaction des actes de procédures. Le phénomène de cabanisation qui est lié à la précarité et l’Etat en tient compte. Raphaël Balland.

Différentes situations

L'outil dématérialisé en question est dénommé LUCCA (pour lutte contre la cabanisation) et sera déployé par la DDTM. Il permettra d'améliorer la communication institutionnelle et de sécuriser la rédaction des actes de procédure.

L'accent sera mis tout au long de l'année sur l'accompagnement renforcé des communes entrantes. Des réunions thématiques et un travail de terrain, déjà engagés en 2019 vont se poursuivre en 2020.