Revue de presse

La revue de presse du mercredi 26 juin

26 juin 2019 à 09h45 Par Laurent Aubry
La région étouffe et ce n'est qu'un début. Un coup de filet antiterroriste dans l'Aude. Le harcèlement sur les réseaux sociaux et l'incroyable histoire de "Judith et Holopherne".

Chaleur record dans le Vaucluse

En une de Vaucluse Matin: "Le Vaucluse en alerte". Avec la vigilance maximum sur les feux de forêt. Le département désormais en orange canicule. Hier un record de température a été battu pour un mois de juin en métropole: 38,9 degrés à Carpentras. Les 40 degrés devraient être dépassés aujourd’hui, et on le rappelle, on attend 44 ou 45 degrés localement vendredi dans le Vaucluse, mais aussi le Gard et l’Hérault.

Un coup de filet hier dans l’Aude

Une opération dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Carcassonne et Trèbes. Le site Métropolitain revient en détail sur l’opération qui a débouché sur l’interpellation de 5 personnes suspectées d’avoir fourni l’arme utilisée par le terroriste le 23 mars 2018. Les suspects ont été placés en garde à vue et des perquisitions ont été menées dans plusieurs habitations.

Harcèlement sur les réseaux sociaux. Une adolescente témoigne dans L’Indépendant

Elle a 15 ans et depuis 4 ans déjà, Maëva vit l’enfer. La lycéenne perpignanaise subit méchancetés, insultes et menaces, anonymes évidemment. Elle affirme qu’elle tenté, en vain de porter plainte.

« Quel coup de théâtre ! », le titre de Midi Libre ce matin

Le quotidien revient sur la vente de ce tableau du Caravage, « Judith et Holopherne ». Il devait être proposé aux enchères demain à Toulouse. Mais, une offre transmise aux propriétaires a été acceptée. Le tableau qui remonte au début du 17ème siècle, estimé entre 100 et150 millions d’euros, devrait être prochainement exposé dans un  grand musée. C’est ce qu’aurait promis l’acheteur, un étranger qui tient à garder l’anonymat. Le plus extraordinaire, c’est l’histoire de cette toile, disparue des écrans pendant une centaine d’années et qui a été retrouvée récemment dans le grenier d’une maison toulousaine.