Actualités régionales

Le projet "Méditerranée" pour prévenir les épisodes cévenols

30 septembre 2020 à 09h59 Par Loris Galofaro
Signature hier de la convention du projet "Méditerranée".
Crédit photo : DR

La ministre de la mer était mardi à la Grande-Motte pour signer la convention du projet "Méditerranée", qui vise à prévenir les épisodes cévenols. Météo France, le Port de Sète ou encore le centre spatial de l'université de Montpellier font notamment partie des partenaires.

Hier à La Grande-Motte, la ministre de la Mer Annick Girardin a signé la convention du projet « Méditerranée ». Un dispositif qui doit permettre d’améliorer la prévention des épisodes cévenols grâce à des contributions venues de la mer et de l’espace.

Embarquer des capteurs sur les bateaux quittant le port de Sète

Parmi les partenaires, Météo France, le Port de Sète ou le centre spatial de l’université de Montpellier. Le projet prévoit d’embarquer des capteurs sur les bateaux quittant le port de Sète, notamment les ferries à destination du Maroc. Les données sur l’intensité de la vapeur d’eau qui se forme en mer et qui contribue à provoquer ces épisodes cévenols seront transmises à un nano-satellite. Robusta 3A Méditerranée un petit cube de 30 centimètres de côté, mis au point par les étudiants du CSU de Montpellier qui relaiera les informations aux différents partenaires dont Météo France. Un nouvel outil qui doit permettre d’affiner les prévisions et donc d’améliorer la prévention de ces intempéries aux conséquences souvent dramatiques.