Actualités régionales

Nîmes : fermeture d'une association soupçonnée de radicalisation

16 février 2021 à 09h05 Par Loris Galofaro
Le centre culturel "les portes de Jillaq" a été fermé.
Crédit photo : Illustration

A Nîmes, l'association "Les Portes du Soleil" a été fermée, par arrêté préfectoral. On la soupçonne d'encourager l'islamisme radical ou encore le repli communautaire.

Les cellules de lutte contre l’islamisme et le repli communautaire sont en place depuis 2 ans pour désamorcer la radicalisation. Une opération a eu lieu la semaine dernière à Nîmes. Des enquêteurs accompagnés du préfet, du procureur, de policiers ou d’un responsable jeunesse et sports ont mené le contrôle d’une association « Les Portes de Jillaq ». Et le centre culturel douteux a été fermé par arrêté préfectoral.

47 enfants scolarisés

Les locaux ont été contrôlés mercredi. Sur place, 47 enfants scolarisés en classes de primaire et accueillis les mercredis, samedis et dimanches. Pour les encadrer, 6 animatrices qui n’ont pu présenter de diplômes ou les qualifications nécessaires. L’association sans contrat avec l’Etat et sans déclaration préalable propose officiellement des cours d’arabe. Avec notamment des récitations psalmodiées du Coran. L’arrêté précise également que l’association n’était pas assurée et que lors de la visite technique des lieux, les pompiers ont noté un « danger marqué pour le public ». La préfecture a signifié la fermeture dès vendredi. Une association du même nom avait été fermée au mois d’octobre 2020 à Montpellier. 

}) });