Actualités régionales

Orages : 23 villes classées en catastrophe naturelle dans le Gard, 3 dans l'Hérault

25 septembre 2020 à 11h45 Par Alexis Vivier
Crédit photo : Illustration Pixabay

De violents orages ont touché le Gard et l'Hérault le week-end dernier. Avec 2 victimes et 26 communes au total classées en état de catastrophe naturelle.

Après les terribles intempéries qui ont touché les Cévennes, 23 communes gardoises et 3 héraultaises ont été reconnues, jeudi, en état de catastrophe naturelle. Les listes ont été publiées au Journal Officiel par les préféctures. Les personnes sinistrées ont 10 jours à compter de la publication pour faire leur déclaration auprès de leurs compagnies d'assurance.

Gard

L’arrêté du 23 septembre 2020, publié au Journal Officiel du 24 septembre 2020, a reconnu l’état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boue du 19 au 20 septembre 2020 pour les communes suivantes:

    • Anduze
    • Boisset-et-Gaujac
    • Cardet
    • Corbès
    • Estréchure
    • Générargues
    • Lézan
    • Mandagout
    • Massillargues-Attuech
    • Peyrolles
    • Les Plantiers
    • Ribaute-les-Tavernes
    • Roquedur
    • Saint-André-de-Majencoules;
    • Saint-André-de-Valborgne;
    • Saint-Jean-du-Gard
    • Saint-Julien-de-la-Nef
    • Saumane
    • Sumène
    • Thoiras
    • Tornac
    • Val d’Aigoual
    • Le Vigan
     

Les personnes sinistrées disposent d’un délai maximum de 10 jours à compter de la date de parution de cet arrêté au Journal Officiel pour faire leur déclaration auprès de leur(s) compagnie(s) d’assurance.

Hérault

L'état a reconnu l'état de catastrophe naturelle au titre des inondations et coulées de boue du 19 et 20 septembre 2020 pour les communes suivantes :

-          Cazevieille

-          Laroque

-          Saint-Mathieu-de-Tréviers

 

L’état de catastrophe naturelle constaté par arrêté ouvre droit à la garantie des assurés contre les effets des catastrophes naturelles sur les biens faisant l’objet des contrats d’assurance des particuliers.

A partir de la parution de l'arrêté de catastrophe naturelle au Journal officiel, les particuliers disposent d'un délai maximum de 10 jours pour déclarer le sinistre à leur compagnie d’assurance.

Vigilances Météo France encore actives