Actualités régionales

Retraites : la CGT annonce un mouvement encore plus dur

07 janvier 2020 à 10h01 Par Loris Galofaro
La CGT demande le retrait de la réforme des retraites.
Crédit photo : Illustration

Le conflit sur la réforme des retraites se poursuit. Ce mardi marque la reprise des discussions entre le gouvernement et les partenaires sociaux. Mais certains syndicats annoncent des mouvements encore plus durs cette semaine...

Plus d'un mois de mobilisation contre la réforme des retraites. Ce mardi matin les partenaires sociaux sont reçus au ministère du travail par Muriel Pénicaud, la ministre du travail, et celle de la santé Agnès Buzyn. L'objectif, avancer vers un "compromis" au sujet de la réforme tant contestée. Certains syndicats se disent "pour" le changement mais réclament des ajustements, notamment sur l'âge pivot. C'est le cas de la CFDT. D'autres, en revanche, ne veulent entendre parler que du retrait de la réforme. C'est le cas de la CGT, qui réclame le retour aux régimes spéciaux. Pour Sébastien Andral, secrétaire de l'union locale CGT du Bassin de Thau, les manifestants ne lâcheront rien.

Sébastien Andral estime que la CGT ne lâchera rien

Blocages dans les raffineries, améliorations à la SNCF

En attendant, les difficultés continuent. 34e jour de grève à la SNCF, avec en Occitanie 6 TGV sur 10, 2 TER sur 5, 4 Intercités sur 10 pour ce mardi. la situation qui s'améliore sur les rails, mais nouveauté de cette rentrée la CGT Chimie appelle elle au blocage des raffineries jusqu'à vendredi pour protester contre la réforme des retraites, mais pas de risque de pénurie assure le gouvernement. Les partiels sont aussi reportés dans plusieurs universités. Et puis pas de cantine dans plusieurs écoles de la région également ce midi. Tant de difficultés qui pourraient agacer les Français selon certains… Le secrétaire de l’union locale CGT du Bassin de Thau Sébastien Andral pense lui le contraire.

Opinion contre syndicats ?

En attendant, un nouvel appel national à la grève est lancé pour jeudi.