P-O : les restaurateurs ne veulent pas du pass sanitaire en terrasse

A moitié soulagés de ne pas à avoir à vérifier l'identité de leurs clients mais simplement la validité du pass sanitaire, les restaurateurs des Pyrénées-Orientales et d'ailleurs réclament un libre-accès à leurs terrasses.

22 juillet 2021 à 8h38 par Loris

La terrasse d'un restaurant, à Montpellier.
La terrasse d'un restaurant, à Montpellier.
Crédit: DR

Depuis mercredi, le pass sanitaire est étendu à tous les lieux de loisirs et de culture qui accueillent au moins 50 personnes. On parle alors des musées, salles de spectacles, salles de sport, parcs d'attractions ou encore piscine, qui se rajoutent au dispositif déjà existant. Le port du masque dans ces lieux n'est plus obligatoire pour le public.
Une deuxième étape de cet élargissement est prévue, à partir du 1er août. Vous devrez dégainer votre QR Code pour aller au restaurant, au bar, au café (y compris en terrasse), dans les centres commerciaux de plus de 20.000 m², dans les hôpitaux ou les EHPAD ou encore dans les transports longue distance.

Une première victoire pour les restaurateurs

Mais, le pass sanitaire ne réjouit pas tous ces professionnels, qui vont devoir vérifier si le client est bien vacciné ou le cas échéant, qu'il dispose d'un test (PCR ou antigénique) négatif de moins de 48h. Leur plus grand problème était de devoir aussi vérifier l'identité du détenteur du pass sanitaire. Mais hier, au JT de 13h sur TF1, le Premier Ministre Jean Castex a affirmé que la tâche serait réalisée par les forces de l'ordre, lors de contrôles aléatoires. Une première victoire pour Brice Sannac. Le président de l'UMIH 66 souhaite désormais un libre accès aux terrasses.

Un accès aux terrasses sans pass sanitaire, le prochain combat
Les professionnels jouent le jeu à fond