Sigean : la réserve africaine finance des associations locales, actrices de la biodiversité

La réserve africaine de Sigean défend la biodiversité... Elle a donc lancé un appel aux associations locales qui ont un projet en lien avec la préservation de l’environnement. La réserve les invite à déposer un dossier de candidature pour remporter un financement. Elles ont jusqu’à ce mardi soir 30 novembre pour le faire.

30 novembre 2021 à 10h44 par Corentin Aubry

Sigean

Les meilleurs projets recevront une bourse de 15.000 euros

 

Pour la 3e année consécutive, la réserve africaine de Sigean souhaite soutenir les associations locales qui œuvrent en faveur de l’environnement et de la biodiversité. Ainsi, elle débloque 45 000 euros, qu’elle départagera en 3, en faveur d’associations actives de l’Aude, des Pyrénées-Orientales, de la Haute-Garonne et de l’Hérault. Il est encore possible de candidater, mais il faut faire vite. Les associations et ONG ont jusqu’à ce soir pour déposer leur dossier, en démontrant clairement comment les fonds attribués seront utilisés. Les dossiers présélectionnés devront ensuite être défendus oralement et les lauréats seront annoncés le 17 janvier 2022.

 

L’an dernier, 3 associations ont été soutenues de cette façon

 

L’année dernière, 3 associations aux objectifs bien différents ont remporté les financements apportés par la réserve africaine de Sigean. L'association du refuge des tortues, pour la création d’une station d’élevage dédiée à l’étude et à la conservation de l'Emyde lépreuse, une tortue autochtone des Pyrénées-Orientales. Le parc audois a aussi aidé la fédération Aude Claire, pour la sensibilisation et l'inventaire des papillons de nuit de l’Aude. Enfin, elle avait aussi participé à un projet de mobilisation autour des espèces végétales exotiques envahissantes du bassin-versant de l’étang de Thau, mené par l’association ADENA.