Transport : une avancée majeure pour le contournement ouest de Montpellier

Le contournement ouest de Montpellier sera entièrement financé par Vinci. Pas de financement public et pas de péage non plus. Une option qui vient d’être validée hier par le conseil d’Etat. Le démarrage des travaux de cette portion de 6,2 km est prévu en 2025 avec une ouverture à la circulation en 2030.

22 janvier 2022 à 11h14 par Corentin Aubry

COM
L'ouest de Montpellier vu du ciel pendant les travaux de l'A 709.
Crédit: contournement-ouest-montpellier.fr

Une 2 x 2 voies entre l’A 709 et l’A 750


Jean Castex, en visite en novembre dernier à Montpellier, avait déclaré vouloir que ce soit les sociétés d’autoroute qui prennent en charge le coût des travaux de ce grand chantier, qui permettra à terme, de relier l’A 750 à l’A 709 de Juvignac à Saint-Jean-de-Védas, via un tronçon de six kilomètres. C’est désormais bien lancé, avec cette option, entièrement financée par Vinci, qui a été validée hier par le Conseil d'État. « Une avancée historique dans ce dossier enlisé depuis le milieu des années 90 » selon le maire de Montpellier Michaël Delafosse, qui confirme que « sa construction n’impactera aucunement les finances publiques et que son utilisation sera gratuite pour les usagers ».

Une mise en service prévue pour 2030


Carole Delga, la présidente de la région Occitanie, s’est elle aussi réjouie de cette nouvelle, qui devrait grandement modifier le paysage et la circulation sur cette large partie ouest du territoire. « Une victoire collective » pour la présidente de la région Occitanie, qui loue « une décision juste et de bon sens qui va enfin permettre au projet d’avancer dans l’intérêt du territoire et de ses habitants »
Carole Delga et Michaël Delafosse qui seront tous les deux demain à Narbonne, pour la visite de Jean Castex, qui doit notamment signer le protocole d’intention de financement d’un autre grand projet concernant les transports dans la région. Celui de la ligne à grande vitesse (LGV) entre Montpellier et Perpignan.