Un acte terroriste simulé à Nîmes

Exercice grandeur nature entre ce soir et demain à Nîmes, l'objectif étant d'être prêt en cas d'acte terroriste.

20 octobre 2021 à 10h40 par Loris

Un exercice pour coordonner toutes les forces sur le terrain.
Un exercice pour coordonner toutes les forces sur le terrain.
Crédit: GIGN

Une très grosse opération ce soir et la nuit prochaine à Nîmes. Un exercice de sécurité civile va mobiliser pas mois de 500 personnes. Une simulation pour tester l'efficacité des procédures prévues en cas d'attaque terroriste. Et de coordonner au mieux l'action des différents services de l'Etat dans ce genre de situation dont on espère, évidemment, qu'elle ne se produira jamais.

 

Le quartier de la gare de Nîmes bouclé

Dès 21 heures et jusqu'à 4 heures du matin, le quartier de la gare de Nîmes sera complètement bouclé, les riverains ont été prévenus, il sera impossible de pénétrer dans le périmètre de cet exercice. Ou de sortir, sauf urgence. Une opération qui va permettre d'évaluer la gestion d'une tuerie de masse. Avec bien sûr la mobilisation des forces de l'ordre, les premiers concernés par l'intervention. Et en deuxième rideau, le SAMU et les services hospitaliers, les pompiers, les associations de sécurité civile ou le parquet.  Et parmi les participants, une centaines de « plastrons », les personnes chargées d'incarner les victimes de l'attaque terroriste et qui seront prises en charge par les secours.

Une info importante, le stationnement de surface est interdit dès ce matin 8 heures dans un périmètre large autour de la gare de Nîmes, les véhicules garés seront mis en fourrière.