Un été compliqué pour les restaurants, bars et hôtels

Le pass sanitaire aura permis à certains professionnels du tourisme de se refaire une santé. Mais pour d'autres, il a été un frein. C'est le cas dans le secteur de l'hôtellerie-restauration, où le fameux pass est désormais obligatoire pour les salariés...

1er septembre 2021 à 12h05 par Loris

Un restaurant, à Montpellier
Un restaurant, à Montpellier
Crédit: Photo d'illustration

Malgré une fréquentation touristique excellente, la filière cafés, restaurants et hôtels a connu un été compliqué, à part en montagne. Dans les Pyrénées-Orientales, la baisse de chiffre d'affaires est estimée entre 15 et 50% selon les établissements. Après la fermeture anticipée en juillet dans le département, puis le passe sanitaire imposé au client au mois d'août, depuis lundi, ce sont les salariés qui sont concernés. Ce sont de nouvelles difficultés pour un secteur où l'on manquait déjà de personnel. La filière bénéficiera du fonds de solidarité jusqu'au 30 septembre. D'autres dispositifs de soutien prendront le relais, c'est la promesse faite par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire lundi. Brice Sannac, le président départemental de l'UMIH était notre invité ce matin sur RTS.

La relance
Pass sanitaire salariés