Un nouveau squat évacué à Grabels

Une vingtaine de personnes, pour la plupart en situation irrégulière ont été expulsées ce matin d'un squat à Grabels, dans le quartier Euromédecine.

17 novembre 2021 à 17h10 par Loris

les gendarmes ont agi sur ordre du préfet de l'Hérault.
les gendarmes ont agi sur ordre du préfet de l'Hérault.
Crédit: DR

L’évacuation d’un squat de Grabels ce matin, au nord de Montpellier, 24 personnes ont été expulsées par les gendarmes mais problème, aucune solution de relogement n’était prévue.

 

Les personnes évacuées logées provisoirement dans une salle communale

Une fois expulsées du bâtiment situé dans le quartier Euromédecine, ces familles se sont retrouvées sur le trottoir, avec leurs enfants. Des occupants qui sont pour la plupart des demandeurs d’asile, issus de 4 nationalités différentes ; 12 Albanais, 4 Guinéens et 2 Eythréens qui ont pu compter sur l’aide de l’association Médecins du monde, mais aussi de la mairie de Grabels, qui a décider d’emmener provisoirement ces personnes évacuées dans une salle communale. Le Préfet de l’Hérault annonce une opération intervenue après une « décision de justice signifiée aux occupants par voie d’huissier » et prise il y a plus de 6 mois.

Le promoteur Kaufman & Broad qui va récupérer les terrains pour y construire des logements a donné 18.000 euros à Médecins du Monde pour reloger temporairement les familles.