Vélo : le baromètre des villes cyclables en Occitanie

Le 10 février dernier, la FUB (Fédération Française des Usagers de la Bicyclette) publiait son baromètre des villes cyclables. Et les notes sont très différentes dans la région, avec une excellente note pour Marseillan. Au contraire, la ville de Béziers est jugée très défavorables aux cyclistes.

21 février 2022 à 9h27 par Corentin Aubry

Canal du midi
Tous les lundis à 8h30 dans "Bonjour le Sud", retrouvez la chronique environnement de Corentin.
Crédit: Canal du midi - Pixabay

Marseillan, 3e des petites villes au niveau national

Tous les deux ans, la FUB publie son palmarès où la pratique du vélo est la plus agréable. Grâce à la participation de près de 28 500 usagers sur la région Occitanie, une centaine de communes ont pu être notées, selon plusieurs critères, comme le ressenti général, la sécurité, le confort, et les efforts de la commune. Marseillan est selon ce classement numéro un dans la région, et même 3e au niveau national dans la catégorie des petites villes, grâce à sa note de 4,47. Une excellente 6e place aussi pour Le Barcarès, noté 4,09. La ville de Toulouges apparaît aussi dans le top 10 du classement des communes de Banlieue, à la 9 e position.

 

Montpellier en nette progression

Bien qu’elle soit considérée comme moyennement favorable, Montpellier se démarque néanmoins par son progrès dans le domaine par rapport au précédent classement. Passant de la note de 2,48 en 2019, à 3,16 cette année, la préfecture héraultaise n’entre pas encore dans le top 10 des grandes villes, mais passe au-dessus de la moyenne nationale, établie à 3,05. Selon la carte de la région, éditée par la FUB, certaines villes sont à contrario jugées très défavorables à la pratique du vélo. C’est le cas par exemple de Beaucaire, Saint-Martin-de-Londres, Cuxac d’Aude et Combaillaux.

 

De plus en plus de pistes cyclables

La dynamique générale est en faveur du vélo et les voies cyclables devraient encore se multiplier ces prochaines années. Selon les statistiques du baromètre Plan National Vélo, l’évolution est galopante dans la plupart des départements. + 42 % d’aménagements cyclables dans l’Hérault entre 2017 et 2021. +29 % dans le Gard, et +22 % dans les Pyrénées-Orientales. Mais les disparités existent, principalement entre les métropoles, plutôt bien fournies, par rapport aux zones rurales.