Actualités régionales

Andorre : le co-prince Emmanuel Macron invité à se positionner sur l'IVG

15 avril 2021 à 11h38 Par Loris Galofaro
Emmanuel Macron, co-prince d'Andorre.
Crédit photo : Elysée

Interdite en Andorre, l'IVG soulève le débat. Le co-prince Emmanuel Macron est invité à se positionner sur la question par une association.

L’IVG au cœur des débats en Andorre… une association demande au président français Emmanuel Macron, qui est par ailleurs co-prince d’Andorre, de se positionner sur la question.

L'Andorre interdit l'IVG, comme Malte, le Vatican et Saint-Marin

il faut savoir que l’Andorre est l’un des derniers États en Europe à ne toujours pas autoriser l’Interruption Volontaire de Grossesse… à l’image de Malte, du Vatican et de Saint-Marin. Et autant dire que le sujet y est tabou…

En 2019, Vanessa Mendoza Cortès, présidente de l’association « Stop Valiències » avait dénoncé la situation en principauté, lors d’un comité des Nations Unies. Le gouvernement andorran avait alors porté plainte pour fausses accusations et cette femme risque 4 ans de prison et 30.000 euros d’amende. Elle attend toujours son procès…

Et devant l’urgence de la situation, Marie-France Taurinya, membre du collectif « Droits des femmes 66 » a donc envoyé une lettre à Emmanuel Macron, l’incitant à se positionner sur l’IVG en sa qualité de co-prince d’Andorre.