Actualités régionales

Feu vert pour l'IGP "Fleur de sel de Camargue"

16 janvier 2020 à 08h59 Par Loris Galofaro
Aboutissement attendu pour 2021.
Crédit photo : visitesalinsdecamargue.com

Les Salins du Midi viennent de remporter un combat décisif pour que la « Fleur de sel de Camargue » obtienne le prestigieux label Indication géographique protégée.

Les Camarguais attendaient depuis 8 ans !

La demande d’IGP déposée en 2012 a été contestée à coup de recours par les producteurs de sel de l’Atlantique. Mais, le Conseil d’Etat a tranché définitivement et désormais, le dossier est transmis à l’Europe. La juridiction estime que la "fleur de sel de Camargue est commercialisée" au moins depuis la fin des années 90. Cela démontre donc "une antériorité suffisante pour apprécier l'existence d'un lien entre la qualité du produit et son origine géographique. Autre argument en faveur des Camarguais, le cahier des charges a bien permis de différencier le "sel" et la "fleur de sel". Maintenant, il va falloir convaincre l'Europe. Aude Yvon, responsable du projet IGP aux Salins du Midi.

Une nouvelle étape

"Une question d'image" pour Aude Yvon

Ces autres pays qui pourraient faire opposition sont le Portugal et la Slovénie. Le dossier pourrait aboutir dès 2021. C'est donc peut-être la fin de la guerre entre Guérande et la Camargue.  Pour Aude Yvon, cette reconnaissance est avant tout une question d'image.

Entretenir une image

Les producteurs de l'Atlantique ont eux obtenu cette IGP en 2012. Leur sel et fleur de sel sont donc désormais protégés au sein de l'Union Européenne.