Actualités régionales

Les soldes d’été repoussés en juillet : « Une bonne nouvelle ! »

04 juin 2020 à 16h54 Par Alexis Vivier
"Une très bonne nouvelle" pour la responsable du magasin Catimini de Nîmes.
Crédit photo : Illustration Pixabay

Les soldes d’été auront lieu en juillet. Un décalage confirmé mardi par le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire. Les soldes d’été ne débuteront donc pas le 24 juin, mais le 15 juillet. Une décision prise à la « demande des petits commerçants » selon Berçy.

Il faudra donc attendre la mi-juillet pour refaire sa garde robe à -50%. Face à la demande des commerçants contraints à la fermeture à cause de l’épidémie de Covid-19, le gouvernement a validé en début de semaine la date du 15 juillet pour le début des soldes. L’objectif étant de laisser le temps aux établissements de liquider les stocks accumulés pendant ces deux mois. 

Des stocks pleins

Avec la crise du coronavirus, les commerçants qui avaient rentré les collections de printemps/été avant le confinement se retrouvent avec parfois plus de 30% de leur pièces en trop. De la marchandise qui aurait dû partir durant ces deux mois fermés. Il aurait été impossible pour eux de faire des remises intéressantes sur des stocks aussi conséquents si les soldes étaient maintenus en juin. Alors ce décalage, c’est un soulagement, comme nous confirme Christelle, la responsable de la boutique de vêtement pour enfants Catimini à Nîmes.

 

Une bonne nouvelle

 

Une bonne nouvelle que cette commerçante accueille avec le sourire. Sa reprise d’activité depuis la réouverture est positive. Pour les magasins de vêtements pour enfants, le contexte est favorable car les enfants ont grandi durant ces deux mois.

Une réouverture positive