Toulouse : la solidarité pour l'Ukraine s'organise

En France et en particulier dans notre région Occitanie, l'aide humanitaire pour l'Ukraine s'organise. A Toulouse, l'association Yaroslavna se mobilise depuis 15 ans pour le jumelage entre la Ville Rose et Kiev. Et se prépare à un accueil de réfugiés dans les prochains jours.

1er mars 2022 à 10h47 par Loris

La guerre se poursuit en Ukraine, les Russes ont donné l'assaut à Kharkiv ce matin.
La guerre se poursuit en Ukraine, les Russes ont donné l'assaut à Kharkiv ce matin.
Crédit: La guerre se poursuit en Ukraine, les Russes ont donné l'assaut à Kharkiv ce matin.

Depuis le début de cette crise, les associations franco-ukrainiennes sont très mobilisées. Et très sollicitées aussi par de nombreux français qui souhaitent apporter une aide. A Toulouse, l’association Yaroslavna œuvre depuis 15 ans pour promouvoir le jumelage entre la Ville rose et la capitale ukrainienne Kiev. Ces derniers jours, elle agit pour organiser l’accueil probable de réfugiés. Et aussi pour envoyer l’aide d’urgence nécessaire à la population. Les dispositifs sont déjà lancés. Les explications d’une des responsables de l’association, la franco-ukrainienne Nathalie Châtaigner. Elle revient aussi sur le fait que de nombreux toulousains lui parlent d'aller combattre aux côtés des Ukrainiens.

L'aide
Combattants volontaires
Combattifs

La Russie continue d'attaquer

Sur place, des pourparlers sont en cours mais pour l'instant toujours pas de cessez le feu. Alors que les délégations russe et ukrainienne se sont rencontrées pour la première fois hier, les combats redoublent d'intensité sur le terrain. La deuxième ville du pays Kharkiv s'est réveillée au bruit des bombes ce matin. La communede Marioupol se retrouve, elle, sans électricité après une offensive russe. Pendant ce temps l'étau semble aussi se resserrer sur Kiev où un immense convoi militaire russe de plus de 60 km approche. Selon l'état-major ukrainien, Moscou prépare un assaut sur la capitale et sur d'autres grandes villes du pays.